Marie Cotto


Marie Cotto 1882-1961, secrétaire à l'œuvre des Parrains de Reuilly à Nice L'œuvre des Parrains de Reuilly a été crée à Paris en 1915 et s'est implantée à Nice vers l'été 1917. Notre grand-mère maternelle, Marie Cotto, y était secrétaire. Nous joignons cette photo datée de 1917. Les dames portent, brodées sur leur col, les initiales "PR" pour "Parrains de Reuilly" et les militaires arborent le numéro "22" qui correspond à la "22ème COA"(Section de Commis et Ouvriers militaires d'Administration). Cette unité est à l'origine de l'Œuvre née à Paris en 1915 à la caserne de Reuilly et qui s'est implantée à Nice à l'été 1917 dans les hôtels Volnay (aujourd'hui l'Ambassador avenue de Suède), Métropole (8 bd Victor Hugo, détruit début des années 1950) et du Parc (rue Alberti). L'objectif des Parrains de Reuilly était d'apporter confort, réconfort et saines distractions aux soldats permissionnaires isolés et désemparés, loin de leur famille, ainsi que de leur assurer, lors de leur retour sur le front, une correspondance régulière bienveillante. Marie Cotto, notre grand-mère, est la 1ère à gauche, col blanc et sautoir. Son mari Emmanuel Cotto, blessé à Verdun est hospitalisé à Châtel-Guyon de juin 1916 à octobre 1917, il a perdu l'usage d'un bras. Son frère (même nom, même prénom que son mari : ils sont cousins germains) est mort pour la France, tué le 27 avril 1915 au combat du Reichackerkopf. Elle a également perdu un jeune cousin très proche en septembre 1914, Victor Bonfils. Voir autres témoignages les concernant.

Mireille et Georges Samitier-Cotto